Atelier sur le Dialogue Socio- Sécuritaire du District d’Abidjan

Atelier sur le Dialogue Socio- Sécuritaire du District d’Abidjan

Edité par

Les 3 et 4 Juillet 2018, se sont déroulés, à l’hôtel du District d’Abidjan un atelier sur le Dialogue Socio Sécuritaire du District d’Abidjan qui a déboucher sur la création du Comité Civilo-Militaire (CCM) du District d’Abidjan, cadre de concertation et de plaidoyer pour la mise en œuvre de la Réforme 13 qui vise à «  Rétablir et consolider le lien armée nation et rétablir la confiance entre les forces de Défense et la population ». Environ 50 personnes, représentant  la société civile, les coordonnateurs municipaux de Sécurité, les forces de Défense et de Sécurité, les directions régionales  ont pris part à cet atelier.

Afin de renforcer les capacités des participants, différentes communications ont été faites à savoir :La RSS et la Sécurité humaine ;La gestion et la prévention des conflits suivie d’une mise en situation ;Le rapport entre les forces de Défense et de Sécurité : quelle cohabitation pour une bonne préservation de l’ordre public ;Le Genre et l’équité ;La contribution des FDS, paramilitaires et populations dans le processus électoral pour des élections apaisées ;La communication pour le changement de comportement ;La formation à l’élaboration d’un plan d action ;Le civisme et la citoyenneté.

Toutes ces communications ont été suivies d’échanges fructueux qui ont permis de noter une forte mobilisation des parties prenantes et de relever les sources de discorde entre les Forces de Défense et les populations.  Des recommandations  ont donc été faites dans le but de pérenniser les activités des CCM en vue d’atteindre les objectifs visés par la mise en œuvre de la Réforme numéro 13,  vision chère au Chef de l’Etat et importante pour le développement de relations harmonieuses entre parties prenantes   Ceci, en vue  d’un retour définitif à la paix, créer une plateforme de collaboration entre les parties en vue de prévenir, anticiper et gérer les questions sécuritaires.

Ainsi les recommandations suivantes ont été faites :Approfondir le module de formation à l’élaboration d’un plan d’actions et sur la gestion axée sur les résultats ;Faire un plaidoyer en faveur de la reprise du service national, le passage sous les drapeaux avant toute prise de fonction ;Faire un plaidoyer en faveur de l’intégration de modules sur le civisme et la citoyenneté dans les curricula de formation,, les sujets d’examen avec coefficient élevé, Mise en œuvre effective de la RSS ;Mettre en œuvre une politique nationale de communication au changement de mentalité ;Former et sensibiliser à la non violence et identification des causes profondes de la non violence chez les jeunes ;Faire un plaidoyer pour la promotion du genre ;Enseigner le civisme au plus haut niveau de responsabilité de l’Etat,

 

 

Comments are closed.