Conférence de presse de présentation de la planification des activités de la Friedrich-Ebert-Stiftung

Conférence de presse de présentation de la planification des activités de la Friedrich-Ebert-Stiftung

Edité par

Abidjan-Cocody le lundi 19 février 2018,le Bureau de la Friedrich-Ebert-Stiftung en Côte d’ivoire, a organisé une conférence de presse à son siège a attoban , pour dévoiler les axes et thématiques de son travail en Côte d’ivoire pour cette année 2018.

Engagée dans un partenariat avec la côte d’voire depuis 1991,la Friedrich-Ebert-Stiftung promeut les valeurs de la démocratie sociale à travers un appui à ses différents partenaires œuvrant pour la justice sociale, la democratie,la paix et la solidarité.

Pour M. Thilo Schone, réprésentant résidant de la Fondation Friedrich-Ebert-Stiftung : « depuis 1991, nous sommes au coté des ivoiriens dans le but de développer la démocratie sociale. En 2018, le contexte socio-politique est différent en Côte d’ivoire qu’en 2011.aujourd’hui la côte d’ivoire a beaucoup progresser, économiquement mais aussi au niveau de la sécurité.les défis restent surtout l’inclusion sociale de la croissance économique, ils restent au niveau de la réconciliation entre les partis politiques et la démocratie n’est pas au niveau des autres pays africains. C’est pourquoi nous avons élargi et adapté notre programme pour cette année2018 avec plusieurs dialogues sur la politique, animer les débats sur les idées politiques. Nous allons continuer de créer plus de plateforme sur la sécurité sociale, la migration ect…en réunissant les acteurs, nous allons animer plusieurs débats et table rondes dans plusieurs communes d’abidjan.nous allons être plus présents sur l’intérieur du pays au nord ,à l’ouest à l’est et au sud. Nous allons investir dans la jeunesse avec la deuxième génération à venir à Bouaké. Nous misons notre espoir sur les ivoiriens engagées et intéressés, nous voulons donner des opportunités à ceux qui veulent affronter les défis de ce beau pays, qui ont des idées, qui ne restent pas à la phase critique mais qui cherchent un avenir meilleur.».

Comments are closed.