JOURNEE MONDIALE DE LA PNEUMONIE:UNE TABLE RONDE S’EST TENUE A ABIDJAN

JOURNEE MONDIALE DE LA PNEUMONIE:UNE TABLE RONDE S’EST TENUE A ABIDJAN

Edité par

Comme chaque année le 12 Novembre se célèbre la journée mondiale de la pneumonie (JMP). En prélude aux festivités l’Ong Agis (Association Graine d’Ivoire et Santé) a organisé une table ronde ce vendredi 10 Novembre au groupe médical d’Abidjan-Plateau.

Il s’agissait pour les organisateurs de rassembler les professionnels de santé de l’environnement et de l’éducation afin de réfléchir sur le thème de cette année « L’impact de la pollution de l’air domestique sur la santé de l’enfant / Focus sur la pneumonie. »

Selon la présidente d’honneur de la table ronde, le professeur Timité Konan Adjoua Marguerite Docteur d’état en médecine, pédiatre et présidente de la société ivoirienne de pédiatrie (SIP) « chaque année les risques environnementaux entrainent le décès 1,7 millions d’enfant de moins de 5ans » c’est pourquoi dira le professeur « je félicite le président de l’Ong Agis Sylla Aboubakar pour la constance de leurs activités pour une meilleur santé des enfants en cote d’ivoire ». Car pour le professeur à la retraite « un environnement pollué est mortel en particulier pour les jeunes enfants ».

Représentant la directrice coordonnatrice Kouassi Emilienne du Programme National Santé Mère Enfant (PNSME), docteur Kacou Yves Raoul dira « La lutte contre la pneumonie est un combat noble ». Pour le mandataire de la DC-PNSME « Nous ne devons pas baisser les bras, la pneumonie deuxième cause de décès des enfants en cote d’ivoire avec le paludisme et la diarrhée doit être combattue et le nombre de décès infantile réduit » a-t-il indiqué.

Rappelons qu’au cours de cette table ronde ; une communication sur la pollution atmosphérique a été faite par le professeur Yobouet Veronique de l’UFR SSMT de l’université d’Abidjan- cocody et une présentation d’un model nouveau de fourneau dit fourneau amélioré TIKA par Hermann Zannou , fourneau qui limiterait la pollution de l’air domestique.

Comments are closed.