Célébration de la semaine mondiale de l’allaitement maternel couplée au lancement de la supplémentassions en vitamine A et du Déparasitage en routine dans 29 districts sanitaires

Célébration de la semaine mondiale de l’allaitement maternel couplée au lancement de la supplémentassions en vitamine A et du Déparasitage en routine dans 29 districts sanitaires

Edité par

 

La célébration annuelle de la semaine Mondiale de l’allaitement Maternel prôné par l’OMS depuis 1992 et soutenue par les organismes internationaux comme l’UNICEF et la WABA s’inscrit dans les initiatives de la santé publique pour protéger, promouvoir et soutenir l’allaitement maternel. Elle fait partie de la « Stratégie Mondiale pour l’alimentation du nourrisson et du jeunes enfants », adoptée par tous les états membres dont la Côte d’ivoire, à la 55ième Assemblée Mondiale de la Santé (AMS) en Mai 2002.

En Côte d’ivoire, le taux d’allaitement maternel exclusif est estimée à 23.6% selon la dernière enquête MICS (2016).ce taux a connu une hausse depuis 2002 (12,0%).cependant, il reste en deca de l’objectif du Plan National Multisectoriel de Nutrition qui vise l’atteinte d’au moins 80% d’ici 2020.

Plusieurs initiatives sont en cours afin de relever ce taux à travers la redynamisation des « structures sanitaires Amies des Bébés », la mise en place des groupes de soutien à l’allaitement maternel et à la promotion du code de commercialisation des substituts au lait maternel dont le décret a été signé en 2013.

L’allaitement maternel exclusif jusqu’à six (6) mois demeure la meilleure opportunité que nous offrons à nos enfants pour leur santé et un développement optimal. Cette pratique permettra de réduire la malnutrition.

Ainsi en s’engageant à l’atteinte des objectifs du Développement Durable d’ici 2030, la Côte d’ivoire a décidé de réduire la malnutrition.

Plusieurs causes sont à l’origine de cette malnutrition  dont les carences en micronutriments .les plus répandues sont les carences en vitamines A et en fer.

La vitamine A est un micronutriment essentiel pour la croissance et le développement de l’enfant. Elle permet de prévenir et d’atténuer la gravité de nombreuses infections en renforçant le système immunitaire .elle réduit à 30% la mortalité infantile de 50% le nombre de décès dus à la rougeole et de 40% ceux dus à la diarhée.quant à la carence en fer ,responsable d’anémie ,elle est le plus souvent provoquée par les vers hématophages.

En Côte d’ivoire, l’hypovitaminose A et les parasitoses constituent encore un risque pour les 60% des enfants de 6 à 59 mois selon ENMCI 2004.

La supplémentation en vitamine A pour les filles et garçons âgés de 6 à 59 mois et le déparasitage des filles et garçons de 12 à 59 mois, une fois tous les 6 mois est l’une des stratégies visant à réduire le taux de mortalité infantile en Côte d’ivoire .l’offre de service en routine dans les centre de santé, dans les structures sociales et dans la communauté permettra de pérenniser cette intervention.

Ainsi, ce jeudi 16 aout 2018 à Bassam,le ministère de la Santé et de l’hygiène Publique a célébré la 26ième édition de la semaine Mondiale de L’allaitement Maternel (SNAM)2018 couplée au démarrage en routine de la supplémentation en vitamine A et du déparasitage des enfants de moins de 5 ans pour un développement du capital humain des les 1000 premiers jours de la vie.

Cette année le thème retenu par la communauté international pour la SNAM est : « l’allaitement : base de la vie».

Ce thème montre que l’allaitement est la base d’une survie et d’un bienêtre pour les bébé et les mères dans un monde rempli d’inégalité, de crises et de pauvrété.l’allaitement permet à l’enfant de prendre le meilleur départ pour sa vie.

 

 

Comments are closed.