REBONDISSEMENT DANS L’AFFAIRE « LICENCIEMENT DE 80 TRAVAILLEURS A L’AGENCE EMPLOI JEUNES »

REBONDISSEMENT DANS L’AFFAIRE « LICENCIEMENT DE 80 TRAVAILLEURS A L’AGENCE EMPLOI JEUNES »

Edité par

L’intersyndicale des fonctionnaires de Côte d’Ivoire estime que le président de la République a été induit en erreur lorsqu’il affirmait publiquement, lors du 1er mai, que le licenciement de 80 agents dans cette agence est fondé sur la commission de voies de fait par ces derniers.

Les centrales syndicales, DIGNITE, UNATR-CI et l’IFCI promettent de porter cette injustice devant le président de la république qui, selon eux, n’a été instruit que sur la base d’un faux rapport concocté par l’Administrateur KOUADIO Jean Louis qui peine, jusque là, à réunir les preuves de son accusation.

Dans une conférence de presse qu’ils projettent d’animer demain mercredi 30 mai 2018, les leaders syndicaux exigent maintenant une reconsidération de la question et interpellent le Ministre SIDY TIEMOKO TOURE qui, du reste, n’a accordé aucune audience pour écouter ces malheureux travailleurs licenciés depuis environ 8 mois.

QUE FERONT-ILS REELLEMENT?
Nous attendons de voir mais avant, le SYNAT-AEJ, le syndicat de l’Agence, entièrement décapitée par l’Administration demande toujours la mobilisation de ces membres.

Comments are closed.