Légende : Du 13 au 17 novembre, les cinéphiles ivoiriens ont pu découvrir 33 films dont «Narcisse» le Long métrage fiction à la réalisatrice tunisienne Sonia Chamkhi. Ph Dr.

Légende : Du 13 au 17 novembre, les cinéphiles ivoiriens ont pu découvrir 33 films dont «Narcisse» le Long métrage fiction à la réalisatrice tunisienne Sonia Chamkhi. Ph Dr.

Cérémonie de clôture du Festilag 2018 : «Narcisse» de la tunisienne Sonia Chamkhi rafle le Grand Prix

Edité par

La Tunisie grand vainqueur de la 7ème édition du Festival international du film des lacs et lagunes dAbidjan (Festilag). Le pays du Jasmin est monté sur la plus haute marche du Festilag 2018 grâce au premier Long métrage fiction «Narcisse» à la réalisatrice Sonia Chamkhi. Le film raconte l’histoire de Hind, une jeune comédienne de 30 ans qui incarne le premier rôle dans une pièce de théâtrale mise en scène par son, mari Taoufik. La pièce s’inspire du vécu tragique de Hind et de son frère cadet, Mehdi, un célèbre chanteur homosexuel. Tous les deux ont été opprimés par leur frère aîné, jeune homme délinquant qui a versé dans l’intégrisme religieux.

Le jury du Festilag, présidé par l’égyptienne Azza EL Hosseini, par ailleurs co-fondatrice du Festival de Luxor en Egypte, a salué à l’unanimité la réalisatrice pour son courage et la pertinence du sujet abordé. Le jury a notamment révélé la très bonne maîtrise des technique cinématographique et l’excellente incarnation des rôles.

Plusieurs prix sont venus récompenser les films en compétition pour cette nouvelle édition du Festilag.Le Prix Lagoonwood du Meilleur film ivoirien est revenu au film «La Poupée» réalisé par Kouraogo Isabelle Christiane. (Côte dIvoire). «Tikitat-A-Soulima» réalisé par Layoussifi Ayoub (Maroc) rafle Prix du Meilleur Court Métrage Fiction. Le Prix du Meilleur Court Métrage Documentaire a été décerné à livoirien Koné Nangnintaha Estelle avec son film «Nostalgie». Le Jury a délivré deux Mentions Spéciales. La première, dans la catégorie Long métrage Documentaire, pour la réalisatrice Benchekh El Fegoun avec son film «Fragment du rêve» (Algérie). Et dans la catégorie, Long Métrage fiction, une Mention Spéciale au réalisateur Adama Roamba du film «La forêt du niolo» (Burkina Faso). Enfin, le Prix Meilleur Documentaire Long Métrage est revenu à «Femme du soleil» réalisé par Roure Samba de (Burkina Faso).

Le Délègue Général du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou, Soma Ardiouma, invité spécial de cette 7ème édition, a reçu un trophée du Comité d’organisation du Festilag pour son parcours exceptionnel et exemplaire en faveur de l’émergence dun cinéma professionnel en Afrique. Ce dernier a salué et félicité les organisateurs du Festival international du film des lacs et lagunes d’Abidjan.

«J’exhorte les autorités ivoiriennes à soutenir Naky Sy Savané et le Festilag. Ce festival me rappelle les débuts du Fespaco. Cela veut dire que Naky Sy Savané et son équipe sont sur la bonne voie», a-soutenu le patron du Fespaco.

LES RESULTATS
1- Prix Lagoonwood du meilleur film ivoirien :
«La Poupée» réalisé par Kouraogo Isabelle Christiane. (Côte dIvoire).
2- Prix du Meilleur Court Métrage FICTION :
«Tikitat-A-Soulima» réalisé par Layoussifi Ayoub (Maroc).
3- Prix du Meilleur Court Métrage Documentaire :
«Nostalgie» de Koné Nangnintaha Estelle de la (Côte dIvoire).
4- La compétition du Long métrage Documentaire :
Une Mention Spéciale du Jury pour la réalisatrice Benchekh El Fegoun avec son film «Fragment du rêve» (Algérie).
-Prix Meilleur Documentaire Long Métrage :
«Femme du soleil» réalisé par Roure Samba de (Burkina Faso)
5- La compétition de Long Métrage Fiction :
-Une mention spéciale du jury au réalisateur Adama Roamba du film «La forêt du niolo» (Burkina Faso).
-Prix du Meilleur Long Métrage Fiction :
«Narcisse» réalisé par Sonia Chamkhi (Tunisie).
F.Ali

 

Comments are closed.