Surcharge des camions poids lourds:la tolérance passe de 40 à 20% à partir du 1er Octobre 2018

Surcharge des camions poids lourds:la tolérance passe de 40 à 20% à partir du 1er Octobre 2018

Edité par

La tolérance accordée aux camions poids lourds de marchandises passe désormais de 40 à 20% à partir du 1er Octobre 2018.c’est la nouvelle disposition prise par le Fond d’Entretien Routier (FER) conformément aux règlements communautaires de l’UEMOA.

En effet,les camions poids lourds qui sont à la base de la ddégradation des route nationales et internationales sont depuis 2015 interdits de surcharge,date de la mise en vigueur du règlement de l’UEMOA.

Depuis cette date ,une tolérance de 40% a été accordée sur les amendes à payer en cas de surcharge par tonnage excédé.trois (3) ans plus tard et malgré l’interdiction de surcharges,les routes nationales et internationales sont toujours dégradées et les bailleurs de fonds continuent de tirer sur la sonnette d’alarme.il faut donc agir.c’est pourquoi le Fond d’Entretien Routier (FER) lance à partir du lundi 1er Octobre 2018,20% de tolérance sur tous les camions ayant des marchandises en surcharge.la tolérance de 20% augmente donc le.montant d’amende à payer la où le conducteur bénéficiait d’une réduction de 40% sur le prix à payer en cas d’infraction.

Cette mesure étant sensible,la Confédération des Syndicats des Conducteurs Routièrs de l’Afrique de l’Ouest (CSCRAO) a investit le terrain pour informer et sensibiliser les conducteurs des précautions à prendre afin de ne pas degrader la route qui.est leur lieu de travail.Tel est en substance ,le.message que le.president Koné Vaffi et sa délégation sont allés livrer aux conducteurs à la station Total sis à yopougon Autoroute du Nord.

Ainsi pour le.président Koné Vaffi ,le.bon état de la route profite plus aux conducteurs qu’à tout autre usager.et il.n’est paas bon qu’à cause des surcharges de ces derniers ,les États soient constamment interpellés par les bailleurs de fonds.

Aussi,invite-il les conducteurs à se conformer aux nouvelles dispositions prises par les autorités compétentes.car selon lui:«le but de nos gouvernements n’est pas de nous faire payer des amendes ,mais c’est de nous amener à éviter les surcharges qui sont la cause des accidents et de la dégradation de nos routes» a t-il souligné.

Ceux-ci ont affirmé a leurs tours avoir bien saisis le message.toutefois,ils ont profité de cette occasion pour interpeller le gouvernement et sa structure spécialisé qu’est le Fond d’Entretien Routier(FER) sur les mesures d’accompagnement.A savoir ,le renouvellement du parc Auto qui vas faire acquérir aux transporteurs,des camions adaptés et faire éviter des surcharges aux conducteurs qui en subissent les conséquences.

Comments are closed.