La Fédération des Associations de Fonctionnaires et Agents Retraités de l’Etat de Côte d’Ivoire (FARE-CI),  Investi  sa Délégation territorial du Haut Sassandra

La Fédération des Associations de Fonctionnaires et Agents Retraités de l’Etat de Côte d’Ivoire (FARE-CI), Investi sa Délégation territorial du Haut Sassandra

Edité par

Daloa, le samedi 18 aout 2018 à l’IPS CGRAE, s’est tenu la cérémonie d’investiture de la Délégation Délégation territorial du Haut Sassandra de la  FARE-CI en présence des autorités préfectorales ,Municipales , du Président du Conseil Régional , du Directeur de l’Agence IPS/CGRAE  et Directeur Régional du Ministère de l’Emploi et de la Protection Sociale de Daloa .

La FARE-CI affiche l’ambition de rassembler tous les fonctionnaires et agents de l’Etat à la retraite disséminés sur toute l’étendue du territoire national. Cette ambition implique que cette faitière se dote d’une organisation administrative scientifiquement fonctionnelle. C’est à cela que répond l’article 12 de ses statuts, portant institution, en complément d’organes centraux, des organes déconcentrés dénommés Délégations territoriales.  Chaque délégation est dotée d’un Bureau exécutif, représentation de l’organe dirigeant qu’est le Bureau Exécutif National (BEN), à l’intérieur du pays.

Pour M Kouassi Koffi Mathurin, président de la FARECI : « C’est pour installer et investir le Bureau Exécutif de la délégation territoriale de votre localité. Ainsi vous figurez sur la liste de la première série de localités sélectionnées pour accueillir leur représentation administrative de la FARE-CI. . Vous satisfaites donc au critère qui a sous-tendu notre choix, à savoir être une localité où l’on enregistre plusieurs associations remarquables par leur fonctionnement dynamique. le combat que mènent à présent les retraités au moyen de la FARE-CI, est celui des fonctionnaires en activité. Ceux-ci sont donc, à leur corps défendant, les futurs membres de la FARE-CI. D’où leur intérêt, alors qu’ils comptent aujourd’hui des décideurs parmi eux, à agir pour booster, autant qu’ils le peuvent, notre lutte au succès. » a-t-il souligné.

« C’est dans cette logique que nous osons confier nos camarades de cette localité à M. le Préfet pour leur sécurité morale et physique, et à M. le Maire pour quelques besoins matériels dans la réalisation de leurs activités » a conclu M Koffi Mathurin Président de la FARECI.

Il faut noter que l’étape de Daloa est la première étape d’une tournée d’installation et d’investiture des délégations territoriales de la FARECI.

 

Comments are closed.