Déclaration de la confédération des Syndicats des conducteurs routiers de l’Afrique de l’Ouest (CSCRAO)

Déclaration de la confédération des Syndicats des conducteurs routiers de l’Afrique de l’Ouest (CSCRAO)

Edité par

 

Depuis le Dimanche 22 juillet 2018,des propos qui peuvent inquiéter sont tenus par des leaders politiques.ces propos sont consécutifs aux malentendus entre politiciens au sein du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix(RHDP).pour le peuple en générale et les Routiers en particulier dont la Confédération des Syndicats des Conducteurs de l’Afrique de l’Ouest (CSCRAO) est l’émanation ,la Côte d’ivoire ne doit plus être l’objet de tels malentendus politiques pouvant troubler la quiétude des ivoiriens.

Depuis 1999, les crises successives qu’a connues notre pays ont brisé l’élan des transporteurs, le développement des infrastructures économiques s’est stoppé livrant ainsi les routiers à pratiquer des routes inadéquates qui ont causé plusieurs accidents dans nos rangs .les camions gros porteurs et cars de passagers se sont totalement détériorés jusqu’à nous retrouver aux volants de véhicules inappropriés au transport. Cette période difficile pour les routiers a duré 12 (douze) ans, soit de 1999 à 2011.pire, la période 2010-2011, qui a été le moment le plus crucial de la Côte d’ivoire nous a plongé dans une crise sans précédente.nos personnels et nos outils de travail (cars, camions…)ont été la cible des protagonistes faisant des routiers ,la grange de la population qui a subi le plus grand préjudice de la crise postélectorale.

La fin de la crise en avril 2011 à été l’occasion pour les routiers de sortir de la torpeur et reprendre le chemin du mieux être des transporteurs. Fort heureusement, le gouvernement RHDP qui a accédé au pouvoir d’état, a intégrer le transport routier dans son programme de développement à travers les actions suivantes :

– Reprofillage et construction des routes

– Construction des ponts

– Absence de racket et diminution de bavures policières sur les conducteurs

– Démentiellement de barrages illégaux

– Renouvellement du parc auto

Toutes ces actions sont soutenues par la mise en place des organes et des institutions pour l’encadrement des professionnels de nos secteurs d’activités.

Pour nous ces éléments sont désormais des acquis qui clarifient notre vision vers le développement .c’est donc au regard de ces acquis que les Routiers condamnent de façon rigoureuse les propos inacceptables de nos policiers qui sont de nature à incendier le pays.

Nous ne voulons plus retomber dans ce passé récents peu reluisant qui peut encore perturber notre travail et nous faire vivre des conditions totalement difficiles

A cet effet, les routiers soutiennent de façon totale et sans ambages le RHDP unifié, gage de paix, de stabilité, de prospérité et de développement

Les Routiers se reconnaissent par ailleurs dans la politique de son excellence Monsieur le président de la république de Côte d’ivoire pour sa clairvoyance et son engagement auprès des transporteurs routiers

En somme, les routiers sont pour une Côte d’ivoire de paix et de développement

Je vous remercie

Fai à Abidjan, le  juillet 2018

Le président Koné VAFFI

 

Comments are closed.