Cote d’Ivoire/Sécurité : Affaire armes de guerre retrouvées au domicile de Ange Kessy, la mise au point de son Sercom

Cote d’Ivoire/Sécurité : Affaire armes de guerre retrouvées au domicile de Ange Kessy, la mise au point de son Sercom

Edité par

 Diaspotv : Est ce que le procureur Ange Kessy a le droit d’avoir des armes en sa possession ?

 Sercom TMA : Oui, en tant que procureur militaire, toutes les armes saisies dans le cadre d’une enquête sont sous scellés et sous le contrôle du commissaire.

 Diaspotv : Comment les armes sous scellés qui appartiennent au Tribunal Militaire se retrouvent chez Ange Kessy ?

Sercom : Depuis le démarrage des travaux de réhabilitation de l’immeuble qui abrite le tribunal militaire ( la tour A), le domicile du commissaire s’est transformé en son bureau en attendant d’être relocalisé

Certaines personnes se disent que, ces armes retrouvées à son domicile pouvaient être confiées à une brigade pour plus de sécurité, le temps de la relocalisation du TMA.

Sur cette question, les services du Commissaire ont été clair « ces armes servent de pièces à conviction dans des affaires en cours. Il revient au TMA d’avoir la garde et la sécurisation quelque soit la situation, pour éviter qu’elles ne se détériorent ou ne disparaissent dans la nature »

 Diaspotv : Depuis l’éclatement de cette affaire, il ya un mutisme du côté du TMA?

Sercom: Le TMA suit cette affaire de près et avec beaucoup d’intérêt.. Une enquête est en cours, et pour éviter d’influencer les résultats de l’enquête, le Commissaire a décidé de garder le silence et de faire entièrement confiance aux enquêteurs pour l’éclatement de la vérité…

Source : diaspotv.info

Comments are closed.