Célébration de la 17 iéme édition de la Journée Mondiale des Toilettes

Célébration de la 17 iéme édition de la Journée Mondiale des Toilettes

Edité par

Songon-Kassemblée, le Mercredi 27 Décembre 2017 s’est tenu la Célébration de la 17 iéme édition de la Journée Mondiale des Toilettes sous le thème : « Toilettes et eaux usées».
En effet, sous la coupole du Ministère de la Construction, du Logement, de l’Assainissement et de l’urbanisme, la Direction de l’Assainissement en Milieu Rural (DAR) a été créé en octobre 2016. Elle a pour mission d’encadrer et de suivre les activités relatives à l’assainissement du cadre de vie des populations vivant en zone rurale.
En 2001, l’Organisation Mondiale des Toilettes a initié la « Journée Mondiale des Toilettes » ,pour sensibiliser les populations sur le faite que dans le monde ,des milliards de personnes n’ont pas accès à des toilettes décentes .et c’est en 2013 qu’elle a été officiellement reconnue par les Nations Unies .l’Objectif de cette journées est d’une part de sensibiliser le grand public sur la question de l’assainissement et d’autre part de faire une large communication autour de l’utilisation des toilettes.
Le thème central de 2017 « Toilettes et eaux usées » s’inscrit dans le prolongement de celui de la Journée Mondiale de L4Eau à savoir les eaux usées.
Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), deux milliards quatre cent millions (2,4milliards) de personnes vivent dans le monde, l’assainissement est inexistant ou inefficace .même dans les pays riches, quelquefois le traitement des eaux usées est bien imparfait et il n’est pas possible de pécher ou de profiter des fleuves et des zones côtières en toute sécurité.
Par ailleurs, pour atteindre l’objectif du Développement Durable (ODD) n°6,les excréments de chacun doivent être enfermés, transportés ,traités et éliminés de façon sure et durable. Un traitement adéquat des eaux usées a non seulement des répercutions positives sur la santé et les conditions de vie ,mais permet également de libérer une source abordable et durable d’énergie, de nutriments et d’eau.
Ici en Côte d’ivoire, selon le JMP (Joint Monitoring Program UNICEF(OMS) 2015,22 % de la population totale a accès à des installations améliorées, avec 30% en milieu urbain et 10% en milieu rural. Aussi 26% pratique la défécation à l’air libre, avec 6% en milieu urbain et plus de 51 % en milieu rural.il urge d’amener chaque ménage à militer pour avoir chez lui une latrine et à l’utiliser effectivement.
La Direction de l’Assainissement en Milieu Rural (DAR),dans le souci de promouvoir l’utilisation des latrines et l’arrêt de la défécation à l’air libre ,avec l’appui de l’UNICEF et l’ensemble des partenaire impliqués a bien voulu marquer cette journée dédié aux toilettes ce 27 décembre 2017 à travers cette activité ponctué par la pose de la première pierre de la construction d’édifice contenants plusieurs latrines d’une valeurs de 100 millions de Fr CFA dans les écoles primaires et au bord de la lagune dans la commune de Songon-Kassemblée.

26107755_10213124893774984_1350351356_o

Selon Monsieur le Ministre Claude Isaac DE, Ministre de la Construction, du Logement, de l’Assainissement et de l’Urbanisme : « selon l’ONU, plus de 4,5 millions de personnes vivent dans le monde sans toilettes. C’est pourquoi, dans le cadre de son cation’’ Assainissement et Eau pour Tous’’ la communauté internationale a décidé de consacrer la date du 19 novembre de chaque année comme ‘’ Journée Mondiale des Toilettes’’ ; le thème de 2017 est ‘’ toilettes et eaux usées’’.malgré l’abondance des activités, le gouvernement de Côte d’ivoire a tenu à consacrer une journée à l’assainissement en commémorant en ce jour 27 décembre 2017 à Songon-Kassemblé la Journée Mondiale des Toilettes. En Effet, grâce au Programme d’Hydraulique et d’Assainissement pour le Millénaire (PHAM) et au Programme d’Appui à l’accélération de l’Accès Durable à l’eau, à l’Hygiène et à l’Assainissement (PADEHA),mises en œuvre depuis 2013,la côte d’ivoire a pu atteindre 2236 villages ayant mis fin à la défécation à l’air libre ,soit une population impactée de plus de 628000 personnes avec des latrines construites dans 138 écoles et 23 centres de santé.ces résultats ,bien qu’encourageants sont en deca des objectifs pour le développement durable (ODD) alinéa 3.2 à savoir : « assurer d’ici 2030 l’accès de tous ,dans les conditions équitables à des services d’assainissements et d’hygiène adéquats et mettre fin à la défécation en plein air ,en accordant une attention particulière aux besoins des femmes ,des filles et des personnes en situation vulnérables. Pour continuer de soutenir la population, le gouvernement s’engage à financer des 2018, la construction de plus de 1500 latrines dans les écoles et centres de santé des villages qui ont mis fin à la défécation à l’air libre. »

Comments are closed.