Atelier de suivi et de Planification Annuelle de l’Appui de la Coopération Allemande pour la mise en œuvre du PFUA(Programme Frontière de l’Union Africaine en Afrique de l’Ouest)

Atelier de suivi et de Planification Annuelle de l’Appui de la Coopération Allemande pour la mise en œuvre du PFUA(Programme Frontière de l’Union Africaine en Afrique de l’Ouest)

Edité par

Afin de suivre et d’évaluer la deuxième année de mise en œuvre de la troisième phase de l’appui de la GIZ en Afrique de l’Ouest, un atelier bilan et de planification, organisé conjointement avec la CEDEAO et les Etats membres de l’UA se déroulé à Abidjan du 04 au 06 décembre 2017.

L’objectif de cet atelier est de suivre et dévaluer la mise en œuvre des activités 2017 de la phase III de l’’appui de la GIZ en Afrique de l’ouest et de planifier les activités de l’année 2018.cet atelier est également le lieu de renforcer la stratégie de collaboration et de synergie entre la CEDEAO et ses Etats membres afin d’évoluer vers une stratégie régionales opérationnelle de gestion holistique des frontières.

En effet, le Ministère de la F2DERATION Allemande des Affaires étrangères a renouvelé son appui au Programme Frontière de l’Union Africaine (UA) pour la période 2016-2018.cet appui est mis en œuvre par la GIZ et ambitionne de renforcer la synergie entre les acteurs concernés à différentes échelles notamment au niveau de la commission de l’UA, des communautés économiques régionales (CER) et des Etats membres de l’UA.

A cette cérémonie d’ouverture ,Alexandre Callegaro représentant l’ambassadeur de la République d’Allemagne: »la cérémonie qui nous réunit en ce jour ,est celle de la promotion de la paix ,du développement et de l’intégration en Afrique de l’Ouest.il s’agit d’une rencontre d’échange ,dévaluation et de planification conjointe dans le cadre de la délimitation et démarcation des frontières ,de la coopération transfrontalière ,de la libre circulation des personnes et des bins et de la lutte contre l’insécurité aux frontières en Afrique de l’OUEST. »

Pour le représentant de la CEDEAO , M. Ismaila DANGOU ,coordonnateur du Fond CEDEAO/Espagne sur la migration et le développement: « le nouveau paradigme du processus d’intégration vise à impliquer les populations bénéficiaires à la base .la vision 2020 de la CEDEAO qui prône la réalisation d’une CEDEAO des peuples s’inscrit dans cette dynamique. C’est ainsi que la CEDEAO a entrepris la conception d’un ambitieux programme de Coopération transfrontalière qui s’appuie sur la réalisation des infrastructures socio-économiques au profit des communautés frontalières.la CEDEAO invite les états et les différents acteurs ,à conjuguer leurs efforts dans la réalisation des projets communs structurants e concret qui améliorent les conditions de vie des populations vivants le long des frontières.».

Pour M. Diakité sidiki, Ministre de la Sécurité et de l’Intérieur à l’ouverture de cet atelier : « la question des frontières est désormais élevée au rang des priorités nationales, avec un pays qui partage 3110 km de frontière terrestre avec cinq (05) pays voisins et dont 13 régions sur les 31 soit environs 42% des régions sont touchés par les frontières. L’ambition pour la côte d’ivoire de devenir un pays émergent à l’horizon 2020 passe nécessairement par certains impératifs parmi lesquels la question des frontières occupe une place de choix. Notre pays es convaincu qu’une bonne gestion de nos frontières, qu’elles soient terrestres ou maritimes, c’est à dire une gestion faite de manière intégrée et de concert dans nos espaces régionaux, permettra inéluctablement de relever les nouveaux défis de coopération transfrontalière, de migration irrégulière, d’intégration, de sécurité, de développement pour ne citer que ceux-là. L’objectif du présent atelier, est de suivre et d’évaluer la mise en œuvre des activités 2017 de la phase III de l’appui de la GIZ en Afrique de l’Ouest et de planifier les activités de l’année 2018.»

Comments are closed.